MEXICO dans ta face
Une vie de voyages en photos et en histoires vécues
Expression corporelle
Categories: M e x p a t

xocicalaco piramides

J’en grille une dernière, histoire de se donner un peu de courage pour affronter l’épreuve annuelle qui m’attend. Tout le monde se presse à l’entrée. On sent une certaine excitation : pour certaines, c’est le grand jour. Paradoxalement pour moi, ça reste “LA” corvée de l’année. Ainsi va le monde, Ying Yang dirait le maître chinois… Je chasse ces idées en tendant mon billet au “poli” à l’entrée. Il est en uniforme réglementaire, le gilet pare-balles bien ajuste, comme s’il en avait besoin dans ce club… Encore un coup de frime a la Mexicaine… Je glisse. Le gymnase transforme en salle de spectacle offre ses sièges pliants dans un joyeux vacarme. Je prends une place dans le fond histoire de ne pas participer au petit jeu consistant à réserver le maximum de sièges pour d’hypothétiques membres de la famille éternellement en retard. La vieille ultra maquillée devant moi s’est royalement attribué une rangée d’inconfortables sièges en plastique qui jurent avec son authentique sac “tous”. Elle a vidé le contenu de son “touS” en répartissant le tout sur chaque place. Bien naïf de sa part.Un vieux voûté a béquille débarque, pousse son bordel,fait le sourd (ou alors, il est vraiment sourd…), et s’assoie sur l’étui a lunettes à moins que ce ne soit le nécessaire a recrépissage de façade de la grosse dondon. La vieille fulmine, essaye de faire comprendre à ce vieux con que les chaises sont “RÉSERVEES !” (elle le répète plusieurs fois en articulant). Mais le vieux ne se démonte pas: il lui sert un doux sourire un peu benêt en guise de réponse. Je la vois prête à faire un scandale, puis se ravise : trop vieux… Je jubile…

La salle se remplit. Peu à peu. Puis trop. Après un bon coup de larsen, une voix annonce le numéro à venir. Plus moyen de reculer, je dois me taper l’intégrale du spectacle. Mon petit vieux se cale le menton sur sa canne. C’est le spectacle annuel de dance des filles…

Leave a Reply