MEXICO dans ta face
Une vie de voyages en photos et en histoires vécues
Détente
Categories: M e x p a t

Je ne suis pas contre l’usage du kleenex. Loin de la, une hygiène soignée aide souvent.
Je ne suis pas non plus contre les collections, ni les habitudes. Alors c’est quoi qui cloche? l’ambiance est loin d’être proprette… je crois qu’on évalue souvent le développement d’un pays à son PIB. Enfin, quand on consulte google avec des termes comme “développement/pays” on tombe sur sa santé économique. Après avoir beaucoup voyagé, j’ai développé une autre échelle plus personnelle. plus pragmatique. Plus perceptible au quotidien… Certains mesurent le niveau de vie dans un pays au prix du big mac étalon. Ça se tient. Combien coûte ceci ou cela au Mexique? cette échelle a ses limites vu la proximité des US… Non décidément il nous faut trouver quelque chose de plus précis.
C’est la pause. J’ouvre la porte, je m’assoie et j’essaye de me concentrer. Dans ces cas la on fait un break, on se relâche un peu. Il le faut bien. Les docteurs le recommandent, “il faut vous détendre mon vieux!”… j’me détends, j’me détends…l’esprit se met à flâner avec la détente, sur le jauni des murs, un instant seulement puis s’évade. On en profite souvent pour faire le point, réfléchir. Comment me suis-je mis, dans cette galère? Tu voulais “voir du pays” ? Te voila servi! c’est vrai qu’il faut digérer ce flot constant d’images nouvelles, s’adapter en permanence, et re digérer. Ce matin… ce bus avait comme pare soleil, en grosse lettres blanches “dueno de nada”. (“propriétaire de rien”) ???? intéressant comme concept, et si c’était ca la vraie réponse “décroissante” à la course effrénée au PIB? intéressant, je dois penser à bloguer la dessus…bloguer. Putain, ca fait bien longtemps que je n’ai plus blogué. Je pourrai en faire des tonnes sur ce bus c’est sur! je parlerai de la situation économique, du niveau de développement, mais pas trop pour pas que ce soit trop pédant à lire. J’effleurerai le sujet pour ne pas me mettre a dos les autorités locales. Ah mais,non! je suis con! je ne suis plus en Chine, pas de risque de voir mon blog censuré…Bon alors je pourrai en rajouter à loisir. Raconter comment les Américains appellent le Mexique dans leurs communications professionnelles: un pays “émergeant”… Ah les cons! a la veille de la commémoration des 200 ans d’indépendance du Mexique, il faudrait que les gringos commencent à considérer le Mexique comme autre chose que le tiers monde…bon la je m’éloigne. Développement, PIB, décroissance, décidément je tiens un bon truc la! en plus ca fera un article un peu intello sur mon blog, pour relever un peu le niveau. Horreur! en plus les stats de mon blog ont fait un plongeon catastrophique! je dois absolument faire quelque chose! regagner cette audience! mon dieu, je suis tombé bien bas… l’histoire du bus fera bien authentique, ca donnera une couleur locale.
Je suis tiré de mes réflexions par une odeur acre, qui monte d’un sceau en plastique juste là, à ma droite. Je ne l’avais pas remarqué en entrant. Mais quelle est cette odeur? Mais… mais ca pue la merde! pas possible ! je me penche sur le dit sceau, il est rempli d’une impressionnante collection de papier hygiénique. une montagne de PQ, un truc à vous retourner le cœur. ARGGGG, damned. Fuire!, terminer mon affaire et fuire au plus vite de ce traquenard! je remonte mon pantalon à la hâte, tâtonne pour trouver la serrure, qui d’un geste sec s’ouvre rapidement. je me rue dehors. Pas de panique vieux, tout va bien, tu viens encore de vérifier ton échelle personnelle de développement!
Au Mexique, dans toutes les toilettes, il y a un sceau ouvert, béant, à disposition pour jeter le papier hygiénique usagé. les canalisations n’étant pas faites pour absorber le dit papier qui boucherait irrémédiablement les chiottes…
Je crois que l’on peut décidément juger du développement d’un pays à ses toilettes…bon je ferait un article intello demain, j’ai été rattrapé par la réalité encore une fois!

Sent from my iPad

Leave a Reply