MEXICO dans ta face
Une vie de voyages en photos et en histoires vécues
Comment claquer ses points Visa?
Categories: M e x p a t

Le service bancaire mexicain est une calamité. Ça a le goût de la banque, la couleur de l’argent, mais c’est une arnaque monumentale… Et je ne crois pas manquer de jugement sur ce coup la… En fait, ça ne fait que ressembler à un système bancaire, sans en avoir aucun avantage. Pourquoi mettre son argent à la banque ? en principe pour qu’il soit protégé, disponible et qu’éventuellement il soit placé pour rapporter. Jusque-là rien de bien nouveau. Le truc, ici, c’est qu’il n’est absolument pas protégé ! ma carte bancaire a été clonée 4 fois en 3 ans… Clonée? oui, je dois expliquer, ça fait partie du vocabulaire mexicain… presque du quotidien. C’est une sorte de terme générique pour dire ” on a sorti plein de fric de votre compte mais on ne sait pas trop comment”… “Monsieur, désolé, on a dû cloner votre carte…” ça fait classe “cloner” ça fait un peu modification génétique, ça en jette. En fait, ça en dit long sur les institutions bancaires : corruption et arnaque à tous les étages. Quand vous recevez un nouveau chéquier à la banque, il fait vérifier s’il y en a le bon nombre d’abord, pour voir si un employé bienveillant n’en aurait pas pris un dans le lot, il faut ensuite vérifier que chaque numéro se suit ! ça, c’est du service… Pour les cartes bancaires, cloner signifie que vote carte a servi a retirer de l’argent dans un distributeur de billets habituellement, la somme maximale de 5000 pesos quotidienne (450 CHF…) vers minuit, puis une seconde fois passé minuit dans un autre distributeur soit 1000 pesos envolés… Pour retirer de l’argent au distributeur il faut d’abord une carte, je m’imagine que ca ne doit pas être trop compliqué à fabriquer un bout de plastique, mais il faut surtout un code NIP et la c’est plus compliqué. Je ne vois pas comment se procurer le code sans une petite fuite de la banque… Je passe sur les heures au téléphone pour justifier que non je n’ai pas retiré du fric à minuit hier et que non je n’ai jamais foutu les pieds à la colonia petaouchnok et que oui j’ai ma carte sur moi et que non j’ai pas de cash et que oui, figurez-vous j’ai besoin que mon compte soit débloqué pour continuer à vaquer à mes petites activités que l’on appelle aussi la vie quotidienne… La dernière fois, l’employé de la banque a tenté de m’accuser d’avoir donné ma carte a quelqu’un pour se partager l’argent! j’ai eu beaucoup de peine a ne pas l’insulter…

Bref, le système ne marche pas, et les banques semblent être bien débordées. Il n’y a pas, en plus, de vrai moyen de se protéger. bien sur il faut avoir plusieurs comptes, bien sur il ne faut laisser traîner que le minimum sur le compte courant, mais ca n’empêche pas tous les désagréments. Je passe sur les achats de plus de 5000 pesos, qui tournent au ridicule, quand le banquier est appelé au téléphone pour vérifier par quelques questions si je suis bien le titulaire de ma carte bancaire… ” Vous avez combien d’enfants? vous êtes né a quelle date?” le tout en pleine queue du walmart avec une file interminable de clients qui attendent leur tour et profitent de savoir que j’ai 41 ans et que je les emmerde…

Mais le poupon c’est l’arnaque marketing des points cumulés sur la carte Visa… pour justifier l’achat d’une carte de crédit supplémentaire, la préposée de la banque a gros nichons, m’a promis monts et merveilles grâce aux points cumulés…. rhaaaaaaaa les points, le Graal de tout consommateur averti, la fidélisation par encore plus de consommation. quel pied. la realité est ailleurs… les magasins soit disant partenaires ne le sont plus : “desgraciadamente, senor no tenemos mas este convenio…” la traduction est simple: “non, on accepte pas!” rhaaaaaaaa mes points magiques! tant d’effort a patiemment les accumuler, loyal au dieu visa, et quoi? privé de mes points?

Pour tous ceux qui veulent claquer leurs points a Mexico, une seule solution ,et ca m’a pris pas mal de temps à trouver: le palacio de hierro. présenter la carte au service d’attention a la clientèle (“atencion a clientes”) et vous recevrez 1 pesos pour 10 points avec un petit rab de 10% offert… le tout sur une carte électronique pour dépenser vos sous en conneries dans ce magasin de luxe. C’est mieux que rien… foutue banque de merde…

Leave a Reply